Petites pensées en vrac

Les mots qui vont suivre ont été écrit il y a plusieurs années… 

 

Je suis prisonnière de ma raison…
Incapable d’exprimer mes sentiments…
Mes plus douces caresses sont une déclaration…
Pour ces mots dans ma bouche qui restent absents…

 

Parfois j’ai l’impression de vivre dans mes illusions… de me raccrocher à des choses qui ne sont pas importantes et d’en oublier l’essentiel… MOI!!!
Je me demande si je me voile la face, si les critiques qu’on me fait sont fondées où si j’avance quand même à mon rythme… je ne sais plus…
Ce soir je souffre… Je ne comprends pas pourquoi je ressens toutes ses émotions au fond de moi. Moi qui avant était incapable de ressentir quoique se soit comme si une part de moi était morte.
Je ne sais plus trop si je préférai ne rien ressentir finalement ou si toutes ses émotions sont si intenses parce que justement je les ai laissées endormies pendant tant d’années…
J’en veux au monde entier d’être si sensible et de parfois me laisser emporter par des pensées destructrices. De faire une maladie et d’envenimer les choses alors que je ne sais même pas de quoi il est question.
Je m’en veux à moi-même de perdre pied, de plus réussir à être la boute-en-train que je suis normalement et de me renfermer.
J’ai mal… je sais pas pourquoi, mais je vis. Ça devrait être le plus important, mais ce soir je ne sais plus…

 

C’est vraiment bizarre…
Il s’est passé tellement de choses en une année que tout ce qui s’est produit juste avant me parait loin de ce que je suis aujourd’hui. Comme si ça ne me concernait pas et que c’était l’histoire de quelqu’un d’autre.
Pourtant je les traîne mes souffrances, celles-la je ne les oublierai jamais… elles font ce que je suis.
Mais en y réfléchissant bien j’ai l’impression de m’être perdue pendant quelques années. L’homme que j’ai aimé durant cette période est un inconnu à mes yeux aujourd’hui. Je ressens encore moins de chose pour lui que s’il ne s’était jamais rien passé… Je crois que le jour où je n’aurai plus à lui réclamer ce qu’il me doit encore, il finira cloîtré dans les oubliettes de mon esprit, comme une lettre dont on connait le contenu mais qu’on ne s’est jamais décidé à ouvrir et qui pourrie au fond d’un carton…
C’est bien dommage, parce que j’en ai amassé des souvenirs, ticket de cinéma, billet de match, lettres etc… mais je pense que ça va simplement me servir de combustible pour un bon feu de cheminée!
Et le pire c’est que ça ne me fait rien. Je ne ressens, ni tristesse, ni nostalgie, ni haine… rien!
Et chaque jour ce que je ressens au fond de mon cœur actuellement me rappelle que je n’étais plus personne à cette époque, mais qu’aujourd’hui même si parfois j’ai le blues, que je perds un peu confiance en moi, ma vie vaut la peine d’être vécue! Parce que chaque moment que je vis que se soit avec mes amis, les vrais que j’ai su reconnaître parmi les autres qui ne me méritaient pas, ou avec S. qui rien qu’en étant lui-même m’apporte déjà tellement, c’est que du bonheur!
Je suis contente de m’être battue et de n’avoir jamais baissé les bras parce que je pense que tout ce qui m’arrive maintenant je le mérite. Et dire que j’aurai pu rater tout ça…
Merci la vie 🙂

 

Je veux disparaître
Me détacher de ce que je serais peut-être
Oublier ce qui blesse mon être
Je ne sais pas si je pourrai m’en remettre

 

Elle m’agresse,
Me fait du mal,
Utilise mes faiblesses,
Pour détruire mon âme

 

Mon esprit flotte au dessus d’un corps inanimé
Corps qui jadis m’appartenait
Représentait tout ce que j’avais été
Mais trop blessé par le passé
Torturé par trop de pensées

 

Je suis partie
Riche de ce que je suis
Fuyant cet ennemi qui me poursuit
Fuyant cette furie qu’est ma vie

 

Je ne sais plus où aller
Je ne sais plus quoi penser
Je ne sais plus pardonner
Je ne sais plus ignorer

 

La douce mélodie du cœur révèle la chaleur de l’amour en fleur…

 

Je me suis souvent demandée « comment sait-on qu’on est avec la bonne personne? »
Aujourd’hui je sais que quand c’est le cas, on le sait, on ne se pose pas la question…

 

Tous droits réservés©loulockwood.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s