Un défi ou un écrit ~ Aussi loin que les nuages

« Maman, grand-mamie elle est plus malade? Elle est partie de sa maison? Elle s’est envolée dans le ciel comme un ballon? »

C’est avec ses mots à elle que ma fille de 3 ans exprime la perte de sa grand-mamie qui nous a quitté hier soir, le 7 février 2016.

-Dis maman, c’est quoi être mort? C’est comme quand on dort?

– Non ma chérie. Quand on dort, on se réveille. Quand on est mort, le cœur s’arrête de battre, pour toujours. Le corps ne se réveille pas

-Oh… Il n’a plus mal alors?

-Non, il n’a plus mal. C’est comme si son enveloppe restait mais que l’intérieur s’envolait, comme un ballon, léger, libéré.

[Le Pays des Bulles et des Ballons ~Erika Fontaine]

C’est tout naturellement que le thème écrit de cette semaine dans le cadre du projet d’Agoaye a raisonné en moi comme une évidence…

J’ai réfléchi à différentes façons d’aborder ce sujet. En parlant de cette douleur atroce comme si l’on nous arrachait une partie de nous-même et qui ne disparaît jamais totalement? En écrivant un hommage à chacune des personnes qui a comptés dans ma vie? Non… il y aurait bien trop de choses à dire, et je n’ai ni le temps, ni le courage pour me lancer dans un tel écrit! Je me suis finalement rappelée qu’il y a plusieurs années en arrière, j’avais écrit un texte, du haut de mes 15 ans, pour décrire ce que j’avais ressenti lorsque j’ai perdu pour la première fois une personne qui comptait pour moi, et pas des moindres puisqu’il s’agissait probablement de la personne qui comptait le plus pour moi à cette époque…

Ce texte le voici:

Une âme immortelle:

Quand vous perdez quelqu’un, vous avez envie de tendre les bras au ciel pour attraper son âme, et la tirer vers vous.

On ne veut pas admettre qu’elle est loin, qu’elle ne reviendra plus.

On s’imagine que c’est juste pour quelques jours, quelques mois, quelques années, quelques siècles…

Et enfin, on est obligé d’y croire. Et ça fait tellement mal quand on perd quelqu’un. Tous ces souvenirs remontent à la surface, encore plus douloureux.

Et là, on voudrait tant que le monde cesse de tourner pour permettre à notre être si cher de nous rattraper.

Mais il faut comprendre que cette personne est partie dans un monde meilleur.

Car elle ne nous a pas encore appelé près d’elle.

Il faut parfois garder l’espoir de vivre car les personnes ne meurent pas pour nous le faire perdre.

Au contraire, elles renaissent en nous comme une part de bonheur.

tous droits réservés©loulockwood.com

Quelques jours plus tard, toute la famille était réunie pour dire au revoir à Mamie Cricri…

Nous avons raconté à tout le monde notre histoire du pays des bulles et des ballons.

Nous avons aussi allumé de nombreuses bougies pour éclairer le chemin qui y mène.

Et au-dessus de nos têtes, loin, très loin là-haut, s’envolait un ballon avec un grand sourire…

[Le Pays des Bulles et des Ballons ~Erika Fontaine]

Pour conclure cet écrit, je voulais simplement adresser un au revoir à tous ces ballons souriants qui volent à présent aussi loin que les nuages…

A Samuel, Lucie, Jeanne, Marcel, Henri, Victoire, Nelly, Marc, Jean-Michel, Aliyah et Christine, puissiez-vous danser dans les tourbillons du vent jusqu’à l’infini…

ballon_ciel

9 réflexions sur “Un défi ou un écrit ~ Aussi loin que les nuages

  1. C’est un bel hommage.
    Pour ce qui est d’expliquer la mort à un enfant, Je peux te conseiller le petit livre de Dolto « et si on parlait de la mort ». Je m’en suis servie pour expliquer a ma fille la mort de son papa. Il ouvre le dialogue.
    Mais je vois que ta fille a compris l’essentiel 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je lui ai acheté le livre dont j’ai mis les extraits justement l’année passée car la compagne de mon papa est décédée. Il nous a bien servi vu que depuis nous avons perdu 4 autres personnes proches. Je garde celui-ci en tête pour plus tard. Merci beaucoup!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s