Aller simple vers l’autonomie

Comme la plupart des femmes de mon âge, j’ai grandi dans un monde où l’on nous pousse sans cesse à la consommation.

Il y a quelques années en arrière, je n’aurais même pas eu l’idée de faire certaines choses moi-même alors que lorsque l’on prend (ou on a) le temps et qu’on se donne les moyens, c’est relativement simple de prendre le pli et de changer ses habitudes.

Pour tout vous dire, il y a 4 ans si l’on m’avait dit que je me serais amusée à confectionner mon déodorant j’aurai probablement ri aux larmes en imaginant la scène. Et pourtant, en plus d’être relativement simple à faire, c’est très peu coûteux et incroyablement efficace! Sans parler du fait que vu que c’est naturel, c’est nettement plus sain car on a pas idée du nombre de produits qu’on ingère, absorbe, respire à longueur de journée.

Bref, pour devenir autonome, il y a quelques petites choses à mettre en place, qui pour la plupart sont en cours ou encore en projet pour ma part:

  • Cultiver ses propres fruits et légumes. Dès octobre, nous aurons un petit bout de terre à disposition pour planter quelques légumes que l’on pourra cultiver dès l’année suivante. Nous vivons en ville, dans un appartement. C’est donc encore un peu compliqué dans la réalisation.
  • Produire sa propre énergie. Des lampes solaires sur notre balcon, des ampoules à basse consommation qui nous permettent juste d’économiser mais pas de produire notre propre énergie.
  • Transformer, recycler ses déchets. C’est ma mission pour cette année. Je sais que je ne pourrais pas arriver à tout supprimer mais je voudrais vraiment diminuer grandement le nombre de déchets non recyclables. 
  • Économiser, stocker et réutiliser l’eau. Nous sommes très attentifs à notre consommation d’eau. J’ai grandi dans un village qui s’approvisionnait sur la source d’un autre et en été nous devions vraiment faire attention afin de ne pas la gaspiller inutilement. J’ai donc pris l’habitude depuis toujours de ne pas m’éterniser sous la douche, de ne pas me doucher tous les jours (non seulement je ne pues pas, mais je vous assure c’est vraiment mauvais pour la peau de se laver tous les jours!) Fermer le robinet d’eau dès que possible, par exemple lorsque je me brosse les dents, ou quand je fais la vaisselle. Je vide nos bouteilles d’eau ou le pichet dans mes plantes vertes. Mais je dois encore apprendre à réutiliser les eaux de cuisson
  • Fabriquer ses propres produits cosmétiques et ménagers. J’ai commencé il y a plus d’un an et je continue de me perfectionner un peu plus chaque jour. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mes recettes ici
  • Cesser d’acheter et de consommer des produits issus de fabrication industrielle. Petit à petit, ces produits disparaissent de mes placards. Je prends plaisir à faire tout moi-même. Je trouve cela meilleur mais surtout gratifiant, car je suis fière de me dire que je suis capable de faire toutes ces choses moi-même!
  • Remplacer le jetable par du lavable, réutilisable ou recyclable. Ma deuxième mission pour cette année. J’ai déjà remplacé tous les emballages par des bocaux en verre, les sachets en papier et plastique par des sacs en tissu. Bientôt j’espère passer le cap pour le mouchoir et le papier ménage dont (j’ai honte) je fais une consommation excessive!!! Remplacer les éponges, les brosses en plastique, tupperware etc… par des matériaux naturels.

 

Vous trouverez donc dans cette rubrique, mes recettes, mes astuces pour avancer vers cette autonomie.